Cartes du tarot Marseillais

Le tarot de Marseille en pratique

La cartomancie est une des formes de voyances les plus ancienne avec l’astrologie. Certes, il existe depuis longtemps des arts divinatoires qui permettent de lire son avenir en prédisant les aléas du temps ou les présages en fonction du temps qu’il fait ou de la manière dont le feu brûle dans la cheminée. Mais si la plupart de ces pratiques ont disparues, il y en a qui perdurent et même qui continuent de rencontrer un grand succès. C’est le cas du tarot de Marseille qui est avec l’astrologie la voyance la plus commune aujourd’hui.
Si elle rencontre tant de succès ce n’est sans doute pas sans raisons alors allons-y et rappelez-vous que vous pouvez pratiquer le tarot gratuit dans ce site!

D’où vient le tarot de Marseille?

Ce qui est certain c’est que ce n’est pas exactement de Marseille qu’il vient, mais si il porte ce non c’est parce que c’est sans doute par là qu’il est entré.
En effet, il faut remonter aux guerres de Charles VIII pour en trouver la trace. Et ce qui est le plus probable c’est qu’il est né en Italie et qu’il fut rapporté par le Sud de la France. Marseille est un port, par là transitent des marchandisent mais aussi des coutumes, des connaissances rapportée par les voyageurs d’autres pays.
La guerre est une manière malheureuse de se connecter avec d’autres cultures mais elle produit toujours des souvenirs.

Ainsi, la date de création du Tarot de Marseille n’est pas certaine mais on sait à peu près quand et à peu près quand il est né.

Voici une carte du tarot Visconti:

Une carte du tarot Visconti

Cette carte est une originale, elle représente le fou. Les autres sont aussi la base des arcanes majeurs que nous connaissons aujourd’hui, avec l’empereur, le chariot, le pape…

Quand Visconti devint Marseillais

Après la guerre, la demande de voyance n’a pas chuté. Au contraire, tout le monde à toujours plébiscité les voyants même si à cette époque il n’était pas toujours bien vu d’en être un. Rappelons que les procès pour sorcellerie ne sont pas si loin et que la religion n’aimait pas tellement que l’on puisse s’éloigner d’elle. Du coup il fallait agir un peu à couvert et faire attention à ce qu’on disait.

Pourtant les rois et les reines ont vite été attirés par le tarot de Marseille. Comme tous les oracles, il est intéressant pour prédire un avenir incertain. Maladies, problèmes politiques, manigances, il fallait savoir, et la voyance, même si elle était mal vue n’était pas qu’un simple divertissement.

On remarque bien son appartenance historique avec les références qui y sont faites comme l’empereur, le diable, le bateleur, qui sont des références qui ne sont plus de notre époque mais qui était au contraire très courante à ce moment là.

Une carte du tarot de Marseille

Pratique du tarot Marseillais

Très vite les voyants ont adopté cette méthode. Mais pourquoi donc? Ce qui est flagrant avec le tarot de Marseille c’est qu’à la manière des prédictions de Nostradamus, il est finalement assez flou.
On pourrait penser que c’est parce qu’il est vieux et que sa traduction d’origine s’est perdue dans le temps mais ce n’est pas le cas. Il est fort probable que comme Nostradamus, le problème vint du fait qu’il ne pouvait pas faire ce qu’il voulait. Il fallait que les consultants se reconnaissent dans les prédictions sans pour autant s’en prendre à elles et surtout au cartomancien qui tenait les cartes.

Aussi, le tarot est une suite de cartes qui n’ont pas d’inscription particulière d’écrite dessus concernant leur sens, ni de manuel officiel d’interprétation datant de cette époque. C’est un savoir qui s’est transmis avec le temps et qui est transmis aujourd’hui de cartomanciennes en consultants.

Pour consulter les cartes il faut les mélanger, les couper et en étaler quelques-unes sur une table. Ensuite, il faut les interpréter ce qui est le plus compliqué.

Interpréter les cartes du tarot

C’est l’exercice le plus compliqué qui soit alors que tout le monde pense que c’est simple. En effet, les cartes, comme nous l’avons dit, ne sont pas si claires. Que penser d’un arcane majeur, une des 22 lames principales, comme le diable? C’est un bon exemple car au moment où les cartes furent dessinées son interprétation était différente de celle d’aujourd’hui. A cette époque la notion de morale toute chrétienne n’était pas la même qu’aujourd’hui, c’est pour cette raison que cette carte est assez obscure. Si on se réfère à la version officielle c’est le vice qui y est représenté mais quels vice? La gourmandise? La sexualité? un peu tout sans doute mais la société évolue et personne n’a jamais trouvé de véritable interprétation officielle et surtout originelle.

Gros Problème, comme certaines cartes sont obscures, les interprètes s’en donnent à cœur joie pour raconter ce qu’ils veulent. Aussi, il faut se méfier car on arrive à trouver tout et son contraire dans certains sites comme les forums et les sites de voyance par téléphone.

Mais alors comment bien interpréter son tirage?

Le secret est qu’il faut rester sobre. Il ne faut pas trop en faire, sinon, on se retrouve avec des interprétations qui n’ont ni queue, ni tête. C’est pour cela que l’interprétation du tarot de Marseille de notre site n’est pas trop grande et respecte le sens global des cartes. Par exemple, la Maison-Dieu est une carte négative. Hors des voyantes arrivent à lui donner un sens positif. C’est idiot, pourquoi dessiner des cartes avec un sens si c’est pour le détourner?

Non, les cartes on une tendance globale et il faut la suivre. La Maison-Dieu est une carte négative et le Monde est la carte la plus positive du jeu et c’est très bien comme ça. Sinon on ne s’en sort plus.

Une autre solution est de passer carrément à un autre jeu. Ce n’est pas pour rien si des alternatives ont été dessinées comme le tarot Lenormand ou l’oracle de Belline. Ces alternatives permettent de lire l’avenir bien plus facilement qu’avec le tarot de Marseille.

Critique de la tarologie Marseillaise

Nous en arrivons à notre dernier point qui est celui de la critique des cartes du tarot. Il faut dire que les dessins et les idées qui y sont raccrochées ont un peu vieillit. Certes, certains point sont toujours d’actualité comme la chance ou la mort mais ils ne sont pas abordés assez clairement sur toutes les cartes.
Le tarot de Marseille, nous l’avons dit, n’est pas assez clair. Il offre finalement trop de liberté au cartomancien qui peut lui faire dire ce qu’il vaut pour arnaquer la client ou tout simplement l’induire en erreur. Ce qu’il faut au XXI ème siècle c’est de l’efficacité, c’est aller droit au but, c’est pour ça que nous lui préférons d’autres solutions.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut