Je parle avec les morts

Nous avons parlé dans ce site des médiums et nous avons dit ce que nous en pensions mais devant la demande des gens sur le sujet, nous nous sommes dit qu’il fallait parler des morts car ce sujet trouble beaucoup de monde. Nous avons trouvé des témoins qui parlent des présences qu’ils ont ressentit chez-eux, c’est parce que les lieux hantés semblent être une réalité.
Mais ce qui frappant c’est que des morts ont envie de communiquer mais peut-on échanger avec un mort que l’on connaît? Quelques exemples et commentaires qui pourront éclairer le lecteur.

Qu’est ce que ressentir un mort?

Un esprit est la présence d’une personne décédée qui se manifeste dans notre plan. Comment se manifeste-il? La plupart du temps c’est un souffle sur notre corps ou sur notre cou, c’est aussi la télévision qui fait des siennes, c’est aussi parfois la sensation d’être touchée physiquement. Mais toutes sortes de signes existent, comme des objets qui bougent par exemple.

Par contre si on ressent un seul de ces signes c’est qu’il n’y a pas plus de mort dans le coin que de dinosaure au XXème siècle. Les signes d’esprits sont des signes qui reviennent régulièrement, se sont des signes qui sont inexplicables.

Mener l’enquête

Avant de chercher à communiquer avec les morts il faut d’abord savoir si il y a une possibilité pour qu’ils soient là et jouer au commissaire Maigret pour en savoir plus.
En effet, la première chose à faire est de savoir si se sont vraiment des esprits qui sont là car si le son de la télévision se met à augmenter d’un coup, c’est peut-être juste une panne de cette dernière.
Il est aussi intéressant de faire son enquête de voisinage. Et c’est là qu’il faudra faire preuve de courage car la plupart des gens abandonnent trop vite mais il arrive que des maisons soient construites sur un cimetière, sur une ancienne maison où il y aurait eu un décès, sur un champ de bataille et les lieux potentiellement hantés ne manquent pas…

Le principal avant de commencer quoi que ce soit est d’être certaine que les esprits sont bien là.

Et si on veut parler à quelqu’un qui n’est pas là mais que l’on invoque, là c’est différent, nous allons tout de suite voir ce qu’il faut faire.

Que faire pour lui parler?

Il se peut que nous ayons envie de communiquer avec les morts. Ce n’est pas la chose la plus recommandée mais admettons. Ce n’est pas recommandé car la plupart du temps il n’y a rien alors on se fait des idées.
Et puis certains nous disent qu’il y a des esprits dangereux alors mieux vaut se méfier…

Mais nous parlons du principe que nous sommes dans un mouvement visant à entrer en contact. Ce qui est certain c’est que si on à reçu des signes alors il y a moyen d’en renvoyer. Pas besoin de médium, si on reçoit alors il peut recevoir aussi.
Il y a des outils qui peuvent aider à cela, nous connaissons la planche de ouijà mais il y a aussi la bonne vieille méthode des lettres de scrabble posées en rond avec un verre au milieu.

Scrabble pour spitirisme

Une autre méthode facile est de prendre une feuille de papier, un compas et de tracer un cercle. Ensuite il suffit de prendre dessiner des lettres tout autour et d’utiliser un pendule. C’est une méthode simple qui peut être améliorée comme ci-dessous avec des cases dans lesquelles ont écrit des réponses possibles à des questions simples et directes. Il est évident qu’il faut que cela tienne en un mot sinon on aura pas le place et ce ne sera pas lisible.

Par contre le pendule est à conseiller à des gens honnêtes avec eux-mêmes et qui sont doués d’un certain calme sinon, les on peut influencer les réponses et elles seront tout sauf vraie. Donc il faut faire attention car c’est une des méthodes les plus controversées.

Pourquoi ne pas parler clairement?
Parce que personne ne répondra clairement. Admettons que nous ayons vraiment un esprit à la maison, il faudra savoir ce qu’il fait là.
Les esprits ont toujours une bonne raison pour ne pas retourner dans leur plan alors il faut trouver laquelle. Le problème c’est qu’il ne va pas nous parler de sa belle voix car il n’a pas de corps physique. Pas de bouche, pas de cordes vocales donc pas de voix. Donc il va falloir parler par signes et c’est là que nous allons vite avoir des doutes.

Puisque c’est nous qui lisons les réponses, il faut faire attention à ce que ce ne soit pas nous qui les produisions.

Les lettre pourront nous en dire plus et il est vrai que les méthodes du ouija et du verre au milieu de lettres de scrabble sont les meilleures.
Si on s’en sort bien nous devrions avoir des messages, sinon c’est qu’il n’y a pas d’esprit. Le problème des maisons hantées est que nous sommes souvent à l’origine des problèmes. C’est nous qui nous construisons nos propres idées.

Mais il existe des exemples comme nous l’avons dit

Oui, comme cette maison de Moselle dans laquelle il y avait des objets qui tombaient. Et cela ne se produisait pas que sous l’œil des propriétaires mais aussi sous l’œil de témoins.

Car il faut se méfier des témoignages qui concernent des hôtels ou des pubs car le plus souvent ce sont des canulars pour faire marcher les commerces en question. En effet, à y regarder de plus près, à part un client ivre et les propriétaires, personne n’a jamais vu de fantôme et personne n’a jamais été témoin du moindre signe particulier.

Donc il faut prendre ces exemple avec précautions car on les gens qui ont envie de faire parler d’eux sont si nombreux…

Si la maison blanche elle-même serait hantée, il est certain que cela amène au questionnement car si de nombreux hommes s’y sont succédé au cours de l’histoire, on se demande si les bruits et les phénomènes qui y ont été constatés sont vrais ou si ils sont provoqués par la vétusté du lieu et les services secrets qui passent leur temps à contrôler si il y a des micros ou pas.
Donc cet exemple, qui est un des plus connu est aussi un de ceux que nous prenons avec le plus d’esprit critique. Mais c’est un bon exemple car il est très parlant.

Un cas plus mystérieux est celui de la maison qui saigne de Saint Quentin. En 1986 de nombreux journalistes se sont intéressés à cette maison qui à même fait l’objet d’une enquête de gendarmerie.

Pourtant de nombreuses zones d’ombres sont restées autour de cette maison car les phénomènes qui y sont apparus n’ont jamais pu être expliqués. En effet, cette maison signait. Les propriétaires se réveillaient et voyaient des traces de sang sur les mûrs. Tout le monde à cherché à en connaître l’origine mais personne n’à jamais réussi à savoir ce qui pouvait bien se passer ici. Par contre, si ni la police, ni les magnétiseurs n’ont réussi à savoir ce qui s’y passait c’est sans doute qu’il y a une raison: Rien ne s’y passait. En réalité cette maison était sans doute tout ce qu’il y a de plus commune mais ses habitants auraient souhaités le contraire…

Encore une fois, pas de communication avec les morts ici, juste des constatations comme souvent. Mais qui a parlé avec un mort?
Peut-être une personne, une journaliste, Patricia Darré, qui dit pouvoir communiquer avec les morts. Cela est fort car il est clair que nous ne sommes pas en présence de quelqu’un qui souhaite juste se faire de la publicité mais qui tient un discours cohérent quant à ses expériences. Il faut dire qu’elle s’intéresse à ce sujet depuis longtemps et qu’elle cherche non pas à convertir les autres mais à expliquer ce qu’elle voit.
Ce qu’elle voit, ou ce qu’elle entend car par le biais de messages auditifs mais aussi par écriture automatique, elle le partage avec nous car il lui est arrivé d’entrer en contact avec des personnages historiques mais elle raconte aussi comment elle à vu un ancêtre défunt d’un de ses amis, assis à la table lors d’un repas.

Si elle est la plus célèbre, il y a aussi des médiums dont nous citerons pas les noms car nous les soupçonnons franchement de courir après la célébrité. Quand quelqu’un nous dit qu’il discute avec Mikael Jackson, là, nous allons être clairs: nous n’y croyons pas du tout. Ce genre d’homme ne travaille que pour gagner de l’argent et faire parler de lui.

Mais pouvons-nous trouver des exemples fiables?
Nous avons cherché, nous avons trouvé quelques exemples de personnes qui parlent avec les morts ou qui ont parlé avec les morts mais franchement, aucune preuve. Juste des témoignages. Il est vrai qu’il est difficile de faire autrement, pourtant il suffirait de donner des détails précis pour que l’histoire prenne vie mais ce n’est pas le cas. Nous n’avons que des témoignages de gens qui nous disent qu’ils demandent aux morts ce qu’ils font là, pourquoi ils sont là, et pour toutes réponses ils n’obtiennent que des réactions violentes, des photos d’ombres ou parfois aucune réponse.
Donc il faut faire très attention avec ce genre de témoignage car il n’y a pas pas de preuves et quand on voit que pour des crimes il y a des témoignages différents, c’est bien la preuve que l’homme à une capacité naturelle à se raconter des histoires.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut