0

Alcool et amour font-ils bon ménage?

Beaucoup de rencontres se font pendant des fêtes ou en boite de nuit. Il arrive alors que nous soyons amenée à boire plus que d’habitude, mais est-ce une bonne chose? Est-ce que cela rend plus séduisante ou est-ce une erreur à ne pas commettre? Nous allons voir que les choses ne sont pas blanches ou noires, il faut penser au cas par cas et c’est ce que nous allons faire. Les femmes consomment en général moins que les hommes mais cela c’était avant, alors nous sommes obligés d’aborder le sujet pour ne pas laisser les lectrices sans éléments de réponse à des questions qu’elles pourraient se poser.

Qui boit?

Tout le monde mais il est vrai que les femmes boivent de plus en plus. Il faut dire que la structure de la société change, avant c’était l’homme qui sortait au bar ou qui voyait ses amis à la cave, aujourd’hui ce n’est plus le cas. Les bars sont ouverts à tout le monde et il est admis que les femmes y aillent. Les années 60 sont passées par là et la mixité est la règle. Du coup, il y a même des marques qui fabriquent des alcools ciblés de façon à vendre plus sur le marché féminin.

Pourquoi?

Trop d’alcool est un danger mais ses effets notamment lors des premières rencontres peuvent s’avérer vraiment néfastes. La plupart du temps on boit pour se donner un peu de courage.

L’autre raison est tout simplement pour suivre ses amis. On fait comme tout le monde. C’est un des cas les plus difficiles car si les amis n’ont pas de limites alors on risque de ne pas s’en fixer non plus et on sera malade.

Mais revenons à cette question de courage. Il est vrai que rompre la glace n’est pas facile, on voudrait tous pouvoir parler comme un grand orateur ou un comique seul en scène mais on n’y arrive pas alors pour se donner du courage, on prend un verre. C’est une attitude courante mais elle ne doit bien entendu pas devenir systématique et surtout il est intéressant de savoir si il est vraiment utile et fondamental de le faire.
En effet, des études montrent que bien des consommateurs n’ont en fait pas besoin de consommer. Le simple fait de leur donner un placebo leur donne déjà confiance en eux. intéressant non?

Est-ce que cela facilite les rencontres?

Si il est admis qu’un petit verre ne fait pas de mal et désinhibe, il n’en va pas de même pour plusieurs verres. D’abord il y a l’image que l’on renvoie sur le moment qui n’est tout simplement pas celle de d’habitude. Si on est moins timide, c’est une bonne chose mais si on ne se fixe plus de limites alors on cours à la catastrophe.
Les problèmes peuvent d’abord venir de nous-mêmes, on boit, on parle et le lendemain on regrette d’avoir dit ce que l’on a dit. Secret, mots stupides, on prend conscience et alors on risque juste de passer pour une idiote et de passer à côté de la belle rencontre. Cela-dit, si il est intelligent et si il est un homme bien alors il devrait faire la part des choses, comprendre et laisser une seconde chance.

Si on boit jusqu’à ne plus pouvoir se souvenir de quoi que ce soit ce n’est plus l’image qui risque de souffrir mais c’est nous-mêmes. Certains hommes peuvent en profiter et nous faire des avances que nous aurions refusées normalement. Sans aller jusqu’à des extrêmes qui peuvent cependant toujours arriver, comment faire la rencontre d’un garçon bien sous tous rapports si nous-mêmes ne savons pas nous contrôler? La seule chance que nous avons avec ce genre de comportement est de rencontrer un homme mauvais.

Et que dire en cas de rapport sexuel? Ce fait est souvent plus difficile à vivre le lendemain pour la femme que pour l’homme même si l’évolution des mœurs fait que cela est de moins en moins vrai. Mais il faut avouer qu’il y a mieux comme entrée en matière dans tous les cas que de le faire comme cela. Tout est encore une fois question de contexte et de partenaire et ce choix doit plutôt se faire tant qu’on est sobre.

Mais il se peut aussi que tout se passe bien, ne dressons pas systématiquement un tableau noir de la situation. Il se peut que cela fasse rire l’autre et l’attendrisse finalement. Par contre il y aura peu de chance pour que cela arrive dans le cadre d’une première rencontre dans un bar, là, il faut voir ce que nous avons écrit plus haut.
Par contre si la scène se passe chez des amis qui le connaissent et qui nous connaissent et qui prennent alors le parti d’en rire en bonne intelligence alors il y a de fortes chances pour que cette scène soit anecdotique et que cela soit la petite histoire que l’on se raconte par la suite en riant. Oui, il arrive qu’un petit coup ne fasse pas de mal mais c’est l’exception qui confirme la règle.

Ne pas toujours dramatiser

Oui, il faut bien que jeunesse se passe. Et c’est encore plus drôle quand c’est une femme d’un certain âge qui se retrouve saoule lors d’une rencontre. Mais comme toujours tout n’est que question de limites, il n’est pas possible de les dépasser sans passer pour ce que l’on est pas ou sans avoir de problèmes c’est normal.

Ce qu’il faut c’est se connaître et ne pas chercher à être celle que l’on est pas. Il ne faut pas rester dans son coin, il faut se laisser aller mais toujours en gardant conscience de ses limites.

Dire que l’on est plus séduisante avec ou sans alcool n’a pas de sens, certains seront plus attendris par une femme ayant un petit coup dans le nez, d’autres partiront en vitesse et les derniers, les mauvais, profiterons de la situation. Le tout est de savoir qui on est, avec qui et rester consciente de tout. Toujours garder un minimum de contrôle c’est important. Aujourd’hui on moralise tout, on ne peut plus rien faire mais c’est bien aussi de se laisser aller de temps en temps.